Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2007

Le sort du vieux quartier juif de Budapest, sa situation actuelle - un article d'Anna Perczel - VII - Aménagement des espaces publics à priorité piétonne

 

VII - Aménagement des espaces publics à priorité piétonne

 

L'aménagement d’espaces publics à priorité piétonne, est l’un des moyens les plus efficaces dans le renouvellement d'un vieux quartier et utilisé un peu partout aujourd’hui. Cette pratique est bonne à la fois pour les habitants, pour les touristes, pour les magasins, pour les restaurants, pour le tourisme et pour l’environnement, pour les édifices, pour les arbres et pour les espaces verts.

À côté d’innombrables exemples internationaux et plusieurs exemples dans des villes de province en Hongrie, il y a aussi des exemples à suivre dans d’autres quartiers historiques de Pest, là où l'on n'a pas voulu démolir les édifices délimitant les rues et expulser les habitants, et où l'on a vraiment favorisé les piétons et pas les voitures. Parmi les aménagements réussis on peut citer les abords de la bibliothèque Szabó Ervin, la rue Ráday et la place Liszt Ferenc qui n'est pas trop loin du quartier juif.

Malheureusement, les aménagements d’espace public réalisés dans le quartier ne sont pas très réussis. Ils ont été réalisés sans aucun concours d'architecture, sans avoir une conception d’ensemble concernant la circulation et les espaces publics du quartier, et, ce qui est plus étonnant, ils n'ont pas favorisé la vie piétonne.

Tout ça malgré le fait que les fonctions du quartier et les défis qui en découlent sont évidents.

Les commentaires sont fermés.