Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2007

Un moratoire sur les transformations dans le quartier juif - Változtatási tilalom lesz a zsidó negyedben

Un moratoire sur les transformations de quatre mois sera décidé à partir du 1er février 2008 dans le quartier juif, et pendant ce temps l'office de protection du patrimoine culturel élaborera un plan de traitement des 226 immeubles du secteur, qu'ils inséreront ensuite dans les règles d'urbanisme de l'arrondissement. Tamás Mezős le président de l'Office de protection du patrimoine culturel et György Hunvald, maire du VIIème arrondissement en ont informé la presse hier. Ils ont aussi dit qu'ils demanderaient de nouveau l'inscription du quartier juif au Patrimoine mondial.

Változtatási tilalmat rendelnek el február 1-jétől négy hónapig a pesti zsidó negyedben, s ezalatt az örökségvédelmi hivatal a területnek mind a 226 házára pontos kezelési tervet dolgoz ki, amelyet beépítenek majd az új kerületi szabályozási tervbe. Erről tájékoztatta tegnap a sajtót Mezős Tamás, a Kulturális Örökségvédelmi Hivatal elnöke és Hunvald György, a VII. kerület polgármestere. Arról is beszéltek, hogy a zsidó negyedet ismét jelölni fogják világörökség címre.

Voir l'article complet en langue hongroise dans Népszabadság du 14 décembre 2007

A mon avis si ces mesures semblent répondre aux mobilisations de l'opinion publique hongroise et internationale ainsi qu'aux sollicitations du Comité du Patrimoine de l'UNESCO, sont en réalité assez perverses. Elles visent à endormir l'opinion publique et l'UNESCO, le temps d'organiser la poursuite de la destruction du quartier juif en gardant les façades et les apparences. Un point de l'article est significatif des manoeuvres engagées : Hunvald indique qu'il ne souhaite pas associer les associations à ses travaux. Nous y reviendrons.

Les commentaires sont fermés.