Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2008

Qu'on sorte du "cul de l'enfer" l'argent de l'Etat nécessaire !

Un article de Magyar Hirlap du 24 janvier 2008, évoque l'article paru ces jours-ci dans Le Monde sur la situation du quartier juif de Budapest et se conclut ainsi : "C'est possible, le temps est venu, qu'on procède au classement de ce qui reste du quartier, et qu'on sorte du "cul de l'enfer" l'argent de l'Etat nécessaire à la réhabilitation. Si déjà l'ICOMOS en vient à envoyer un expert, là il y a problème. Et l'expérience générale prouve, que si on ne suit pas les recommandations de l'expert, le statut de Patrimoine mondial saute - dans ce cas le statut de l'avenue Andrássy."

"Meglehet, itt az ideje, hogy azt, ami a negyedből még megmaradt, azonnal műemléknek nyilvánítsák, és a pokol fenekéről is előszedjék azt az állami pénzt, ami a felújítására kell. Ha ugyanis az ICOMOS eljut oda, hogy kiküld egy vizsgálóbiztost, ott helyzet van. És az általános gyakorlat az, hogy ha a biztos ajánlását nem követik, ugrik a világörökségi státus – jelen esetben az Andrássy út státusa." Source et article complet dans Magyar Hirlap du 24 janvier 2008

Cet article est repris sur le site du Fidesz, parti de l'opposition de droite

Les commentaires sont fermés.