Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2008

Pendant le moratoire sur les travaux, ... les travaux se poursuivent

Le 18 janvier 2008, la municipalité du VIIème arrondissement a voté un moratoire de 4 mois du 1er février au 31 mai sur tous les travaux de démolition et construction dans le secteur du quartier juif de Budapest. Le but affiché en commun avec le KÖH (Office de protection du patrimoine culturel) étant de recenser les 229 immeubles du quartier et d'étudier au cas par cas leur éventuelle réhabilitation et protection. Bravo !!! On devrait s'en réjouir. On se prend à rêver. Les autorités hongroises ont enfin pris la mesure de l'exceptionnel patrimoine architectural qui a déjà subi 40 % de destruction.

Oui, mais voilà. A Budapest VIIème arrondissement, pendant un moratoire sur les travaux... les travaux continuent.
Je prétends que les gens qui décident d'un moratoire et font le contraire de ce qu'ils affichent sont des menteurs*.

Le journal, Magyar Hirlap, dans son numéro du 12 février 2008 rapporte cette étrangeté.

"Malgré l'interdiction [des travaux] Péter Tordai et ses associés peuvent construire dans la rue Sip"
Selon la décision de la municipalité du VIIème arrondissement, le quartier juif est protégé jusqu'à la fin du mois de mai. Malgré cela, Péter Tordai vice-président du Mazsihisz et sa société a pu finir la démolition des 8 et 10 rue Sip et peut commencer la construction.

A tiltás ellenére is építhetnek Tordai Péterék a Síp utcában
A VII. kerületi önkormányzat döntése értelmében május végéig védelem alatt áll a pesti zsidónegyed. Ennek ellenére Tordai Péter Mazsihiszalelnök és cége befejezhette a bontást és megkezdheti az építkezést a Síp utca 8. és 10. alatt.

La suite de l'article en hongrois dans Magyar Hirlap du 12 février 2008

*Selon le Petit Larousse : mentir Donner pour vrai ce qu'on sait être faux. Tromper par de fausses apparences.

Les commentaires sont fermés.