Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2008

Soirée dans le quartier juif

Lu dans Air France Magazine  

Soirée dans le quartier juif

On attendra le déclin du jour pour se couler

dans le quartier juif faiblement éclairé,

à la manière de Brassai, qui deviendra «l'œil

de Paris». A l'heure où le ciel se teinte d'or

et de pourpre avant de s'obscurcir, on part

explorer la vie secrète de Budapest, respirer

son âme, comme le photographe hongrois le

fit à Paris, la nuit. Nu, sans fard, Erzsébetvâros

livre ses blessures : ici et là, des poutres

empêchent des balcons de s'effondrer,

des façades criblées de balles s'effritent.

De frêles arbres poussés sur le toit des

anciens thermes Hungària Fùrdo, noir d'encre,

oscillent dans la brise. La masse sombre

découpée dans la nuit bleue limpide est

saisissante. De certains édifices classiques,

il ne reste parfois que la façade. Derrière,

un immense terrain vague... Budapest

ressemble alors à un décor de théâtre. Quand

la scène a-t-elle été jouée la dernière fois ?

 

_ On a le cœur serré devant la cour

béante d'un immeuble rasé, transformé

en «Parking 24 sur 24». Les plaques Muemiék

des Monuments historiques fleurissent

sur des murs patines, fragile victoire sur

la spéculation immobilière et l'oubli.

Une association, Ovas, a sauvé in extremis

une trentaine de bâtiments depuis 2004.

De petits groupes de jeunes s'engouffrent

sous un porche anonyme. Curieux, on leur

emboîte le pas. Nous voilà dans un bar-jardin

encaissé entre les immeubles. De bric et

de broc, l'endroit est aussi gai qu'inattendu.

On y restera tard dans la nuit à siroter

une Dreher, la bière locale. En sortant,

nos ombres filent sur les pavés luisants du

quartier juif endormi. Pas un bruit. La grande

synagogue baigne dans un halo orangé,

rare repère lumineux dans l'obscurité.

 

Laurène Champalle - Air France magazine

 

En route | 48 hours in | Budapest

Les commentaires sont fermés.