Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2008

Auchan mange le petit marchand

"Les centres commerciaux sortent de terre comme des champignons après la pluie. Dans le centre-ville de Budapest, de plus en plus de commerces de détails mettent la clef sous la porte. Quel juste milieu entre tradition et modernité ?...

...Mihaly Riday le déplore : « C’est le problème de la mondialisation. Tout le monde veut tout et tout de suite. » En sa qualité de gardien du patrimoine et membre de la société protectrice de Budapest, il s’élève résolument contre l’invasion de sa ville par les centres commerciaux : « Je pense tout simplement que le monde cesse d’être intéressant quand on peut tout voir en un clin d’oeil. » Riday, qui travaille aussi pour la Télévision magyare (MT) reste un des défenseurs les plus acharnés du patrimoine de la « Reine du Danube ». Il se bat pour la conservation des espaces verts et des monuments de la capitale. Il considère que « la moderne Budapest doit apprendre à préserver ses traditions. »...

...Erszébet Beliszay, de l’association Clean air action group, s’indigne : « Depuis cette prolifération des grandes surfaces, Budapest ressemble à un gros gâteau dans lequel les investisseurs plantent leurs doigts comme des enfants trop gourmands. A force de picorer, cela devient immangeable. »

Article complet sur Cafebabel.com

Les commentaires sont fermés.