Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2008

Quartier juif de Budapest : la corruption et les destructions, jusqu'à quand ?

L'enquête sur les combines et menées des politiciens corrompus du VIIème arrondissement de Budapest, qui aboutit aujourd'hui à mettre 9 personnes en examen a démarré il y a... plus de deux ans. Tout a démarré par une plainte déposée par les locataires du 15, rue Király et soutenue par les associations.

Source HVG.HU et Magyar Narancs

La justice et la lutte contre la corruption semblent bien moins rapides que les transactions immobilières véreuses entre investisseurs et politiciens. La propriété des immeubles change de mains à une vitesse vertigineuse. Les bénéfices prodigieux et les flux d'argent sont sans frontière (sociétés à Chypre, aux Seychelles, fonctionnaires et élus du VIIème, etc.), dans une totale opacité.

L'enquête, qui dure depuis plus de deux ans, a enfin débouché sur la mise en examen de 9 personnes mais ne concerne que 14 immeubles. Il est vraisemblable que seuls des lampistes aient été inquiétés pour le moment. Peut-être, les autorités hongroises pensent-elles éteindre le feu de cette manière.

En réalité, selon des sources fiables, c'est une centaine d'immeubles qui auraient été vendus selon les méthodes frauduleuses décrites dans la presse. Et les politiques et hauts fonctionnaires responsables de ce scandale courent toujours. Et les démolitions se poursuivent... Et le saccage du patrimoine budapestois, hongrois, mondial continue au profit d'une poignée de gangsters.

09:38 Publié dans urbanisme | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.