Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2010

L’affaire Hunvald: de mal en pire

"Le 9 novembre dernier, le Parquet central a accusé György Hunvald, ancien maire socialiste du VIIe arrondissement, György Gál, ancien conseiller municipal du SZDSZ, et leurs 23 complices d’escroquerie et autres délits. D’après le communiqué du Parquet, M. Hunvald et ses complices sont accusés de fraude dans leur gestion des finances publiques et d’être impliqués dans plusieurs affaires immobilières à Erzsébetváros." La suite sur le Journal francophone de Budapest

Rappelons que le site Sauvez Budapest est consacré à la bataille engagée pour la défense du Quartier juif de Budapest (Erzsébetváros) et a rendu compte tout au long de ces dernières années des épisodes politico-financiers de cette formidable affaire de corruption qui a abouti à la destruction d'une bonne partie d'un patrimoine culturel mondial de très grande valeur.

01/02/2010

Hunvald: "Hosszabb ideig itt leszek, mert ez az érdeke mindenkinek" - Hunvald "Je serai là encore longtemps car c'est l'intérêt de tous."

Une interview de György Hunvald, en détention préventive depuis bientôt un an sous présomption de différents chefs d'inculpation.

"Sokaknak jobb egy Hunvald György előzetesben, mint szabadon, mert úgy meg tudná cáfolni az ellene felhozott vádakat - állította lapunknak a csaknem egy éve előzetesben lévő erzsébetvárosi polgármester. Hunvald György ezért arra számít, hogy hosszabb időt kell még a rácsok mögött töltenie.

- Utolsó, még szabadlábon adott interjújában azt mondta, nincs ügy. Lassan egy éve van előzetes letartóztatásban, ma is így gondolja?

- Pontosan 352 napja vettek őrizetbe. (Az interjú múlt kedden készült - a szerk.) Amikor az ember ilyen helyzetbe kerül, számolgatja a napokat. De ma is az a véleményem, mint akkor. Remélem, a bírósági tárgyaláson is bebizonyosodik, hogy
nincs ügy. Azért is nehéz a helyzetem, mert az ügyészség sok hangzatos
kijelentést tesz, s ezek ellen nem tudok védekezni a nyilvánosság előtt. Sokáig el voltam zárva a médiától is, kilenc hónap után szólalhattam meg először." La suite de l'interview de György Hunvald en hongrois sur Népszava du 1er février 2010

18/01/2010

De nouveaux soupçons contre Hunvald - Újabb gyanú Hunvald ellen

György Hunvald, le maire socialiste d'Erzsébetváros (VIIème arrondissement, quartier juif de Budapest) en détention provisoire depuis presque un an pour des faits de corruption présumés est également soupçonné d'avoir passé des contrats de conseil fictifs portant sur plusieurs millions de forints selon les informations données lundi par les autorités judiciaires centrales.

"Hunvald Györgyöt, a korrupciós cselekmények gyanúja miatt csaknem egy éve előzetes letartóztatott erzsébetvárosi szocialista polgármestert újabb sokmilliós fiktív tanácsadói szerződések miatt gyanúsította meg az ügyészség - tudatta a Központi Nyomozó Főügyészség hétfőn." La suite en langue hongroise sur hvg.hu du 18 janvier 2010

22/12/2009

György Hunvald : Je suis innocent - Ártatlan vagyok.

"Je suis innocent. Je n'ai rien fait qui justifie que je sois ici" a déclaré György Hunvald il y a quelques jours à une chaine de télé ATV. Rappelons qu'il est en détention préventive depuis février 2009 sous la présomption de corruption, faux en écritures et autres (voir le présent blog).

Espérons que György Hunvald mette son séjour en prison à profit pour actualiser ses connaissances en droit...

"Ártatlan vagyok. Nem csináltam semmi olyat, ami miatt itt kellene lennem" – mondta néhány napja az ATV Pont7 című műsorában Hunvald György, Erzsébetváros előzetes letartóztatásban lévő MSZP-s polgármestere. Őt februárban vették őrizetbe a VII. kerületi ingatlanügyletek miatt, amelyek az ügyészség álláspontja szerint 970 millió forintos kárt okoztak az önkormányzatnak, és körülbelül 1,6 milliárdos további kár keletkezhetett volna, ha nem lépnek közbe. A többrendbeli csalási ügynek összesen 21 gyanúsítottja van. A bűnsegédlettel meggyanúsított Hunvald számos technikai problémát okozott „távollétével”kormányzó pártoknak a fővárosi és az erzsébetvárosi önkormányzatban. Végül kénytelen volt fővárosi mandátumáról lemondani, mert folyamatos hiányzásával az egyfős szociálliberális többség lényegében megszűnt volna a Fővárosi Közgyűlésben. Ez azonban nem volt elég: fővárosi utódjáról, Kivágó Györgyné soroksári alpolgármesternőről kiderült, hogy pártállami kémelhárító volt. Így hamarosan neki is távoznia kellett, októberre pedig a teljes budapesti városházi koalíció elemeire bomlott. Időközben Hunvald a börtönből üzent: nincs is drága órákból és értékes festményekből álló gyűjteménye, sőt, azt sem értette a polgármester, hogyan foglaltathatott le az ügyészség több nagy értékű autót és egy repülőgépet." Extrait d'un article paru dans HVG.HU

28/11/2009

L’affaire Hunvald

"György Hunvald, le maire du VIIe arrondissement de la capitale, attend son procès derrière les barreaux depuis le mois de février. Retour sur une affaire pleine de rebondissements qui secoue le quartier juif et choque l'opinion publique.

Le maire du VIIe arrondissement de Budapest, György Hunvald, a été placé en détention préventive le 10 février 2009 dans le cadre de l'affaire d'abus de biens sociaux et de corruption qui secoue le quartier juif de Budapest. Selon le parquet, le député MSZP est impliqué dans la vente de biens immobiliers d’Erzsébetváros (VIIe arrt.) à un prix significativement plus bas que celui du marché à des acheteurs en bonne relation avec l’autorité locale. Ces même acheteurs ont ensuite réalisé un bénéfice important en revendant ces biens." La suite de l'article sur le Journal Francophone de Budapest du 27 novembre 2009
Cet excellent article résume très bien le scandale de corruption qui entoure la destruction du quartier juif de Budapest.
Ce qu'il faut encore savoir, c'est qu'en dehors de ces aspects boueux et nauséabonds, la bataille des associations (Association ÓVÁS! - Association de défense Nagydiófa utca - Lehett más a világ - Le monde peut être différent, et d'autres) se poursuit pour la défense du patrimoine budapestois sur différents plans urbanistiques, juridiques...
Pour suivre les péripéties en langue française tout sur le présent site Sauvez Budapest

01/10/2009

György Hunvald se cachait sous une fausse identité pour ne pas se faire prendre - Álnéven "bujkált" Hunvald György, nehogy elkapják

Compte tenu de l'ensemble des charges qui pèsent sur György Hunvald, maire du VIIème arrondissement de Budapest, il risque jusqu'à 20 ans de détention. En février dernier, pour échapper à la justice, il s'était présenté dans un hôtel de province sous un faux nom avec de fausses pièces d'identité. Cette charge vient alourdir un ensemble de présomptions qui vont du faux en écritures, au détournement de biens publics et à la corruption etc.

"Más személy nevével és adataival jelentkezett be még februárban egy vidéki hotelbe Hunvald György annak érdekében, hogy ne vehessék őrizetbe az ingatlanügyben; emiatt okirat-hamisítással is meggyanúsították a VII. kerületi polgármestert - közölte a Központi Nyomozó Főügyészség vezetője csütörtökön." La suite de l'article en hongrois sur hvg.hu du 1er octobre 2009

19/09/2009

District mayor's assets frozen as investigation into property scam extended

"The assets of Seventh District mayor György Hunvald have been frozen, the Central Investigative Prosecutor's Office announced.

The Office has extended until February its investigation into property scams in the district, which has roped in 21 suspects, including Hunvald.

The mayor was detained in February and is suspected of dereliction of duty, abuse of office and bribery." La suite de l'article sur politics.hu

30/07/2009

Le maire du Quartier juif soupçonné de corruption - Vesztegetéssel is gyanúsítják már Hunvald Györgyöt

Les autorités judiciaires hongroises soupçonnent, György Hunvald, le maire socialiste d'Erzsébetváros, en détention préventive depuis février 2009, de manquement et corruption régulière et continue. Il était jusqu'à présent soupçonné en tant que participant à du délit organisé et de l'assistance à fraude et abus de pouvoir. L'article fait état également de l'achat d'une villa de luxe à Keszthely d'une valeur de plusieurs centaines de millions de forint par le maire du VIIème arrondissement (Erzsébetváros).

"Kötelességszegéssel, üzletszerűen és folytatólagosan elkövetett vesztegetéssel is gyanúsítja már a Központi Nyomozó Főügyészség Hunvald Györgyöt, Erzsébetváros február óta előzetes letartóztatásban lévő szocialista polgármesterét, akit eddig bűnszervezet tagjaként elkövetett csalás bűnsegédletével és hivatali visszaéléssel gyanúsítottak - értesült a Magyar Hírlap." La suite de l'article en hongrois sur hvg.hu du 29 juillet 2009

Si vous passez par Budapest cet été, faites un tour dans le quartier juif, pas seulement près de la grande synagogue, mais dans tout le quartier et vous pourrez constater objectivement les résultats de la corruption de ces hommes politiques et investisseurs véreux, corruption couverte par toutes les autorités de l'Etat en charge du Patrimoine (Office de protection du patrimoine culturel - KÖH - et Ministère de la culture).

02/07/2009

L'UNESCO dédouane les autorités hongroises, les destructions du patrimoine peuvent se poursuivre

"Tokay et l'avenue Andrássy ne sont pas menacés

Le Comité du patrimoine de l'UNESCO a accepté les déclarations de la partie hongroise, lors de sa session qui s'est clôturée mardi à Séville, ainsi ni la région de Tokay, ni l'avenue Andrássy n'ont été inscrits sur la liste du patrimoine en péril."

Tokaj és az Andrássy út nem veszélyeztetett

Elfogadta a magyar fél jelentéseit kedden este zárult sevillai ülésszakán az UNESCO Világörökség Bizottsága (VÖB), így sem Tokaj, sem az Andrássy út nem került a veszélyeztetett világörökségi listára.

La suite de l'article en hongrois sur index.hu

Plus que le rapport remis par les autorités hongroises à l'UNESCO qui était inepte et ne donnait aucune garantie, il est vraisemblable que les manoeuvres politiciennes en coulisse aient réussi à calmer le jeu au Comité du patrimoine de l'UNESCO. Triste session du Comité du patrimoine de l'UNESCO, mais surtout triste pour le patrimoine architectural hongrois. Corruption, gangstérisme, bêtise, lâcheté, manoeuvres politiques sont les ingrédients qui participent au développement de la pitoyable image des rues du Quartier juif de Budapest.

26/04/2009

György Hunvald renonce à son mandat au Conseil de Budapest-capitale - Hunvald György lemondott mandátumáról

Le maire du VIIème arrondissement de Budapest (Erzsébetváros), György Hunvald, actuellement en détention préventive et qui disposait d'un mandat de conseiller à l'assemblée de Budapest-capitale a renoncé à ce mandat, ainsi la coalition MSZP-SZDSZ sera de nouveau majoritaire et pourra accepter le budget de la capitale...
Sur le même sujet voir aussi l'article sur le Blog des Mardis hongrois
Le MSZP de la capitale essayait depuis longtemps de convaincre Hunvald à la démission, et cette demande même ne lui est parvenue que difficilement. Notre journal a écrit hier à ce sujet qu'il était vraisemblable que le prix de cette démission [décidément Hunvald continue de vendre le quartier juif, il cherche à assurer ses revenus futurs NDT] soit la garantie que la capitale ne rendra pas les règles d'urbanisme relatives au quartier juif plus sévères à l'avenir que celles d'aujourd'hui. (Ces règles plus sévères ont été proposées ensemble par Miklós Hagyó et Imre Ikvai-Szabó, vice-maires de la capitale, Hunvald s'y est opposé, finalement le MSZP et le FIDESZ ensemble ont fait obstacle à des règles plus sévères). Extrait d'un article paru dans Népszabadság du 25 avril 2009

**********

"Lemondott mandátumáról Hunvald György, a jelenleg előzetesben lévő erzsébetvárosi polgármester, így a fővárosi közgyűlésben újból többségbe kerülő MSZP-SZDSZ koalíció elfogadhatja Budapest költségvetését...
A fővárosi MSZP hosszú ideje próbálta lemondásra bírni Hunvaldot, még az ebbéli kérésük eljuttatása is csak nehezen sikerült. Lapunk tegnap írt arról, hogy a lemondás ára vélhetően az lehet, hogy Erzsébetváros belső részére, a zsidónegyedre a jövőben se vezessen be a főváros a jelenleginél szigorúbb építési előírásokat. (Ezt tavaly Hagyó Miklós és Ikvai-Szabó Imre főpolgármester-helyettesek közösen javasolták, Hunvald pedig ellenezte, végül az MSZP és a Fidesz a szigorúbb védelmet közösen akadályozta meg.)" Extrait d'un article paru dans Népszabadság du 25 avril 2009

*********
Voir aussi l'article paru dans Népszabadság du 24 avril 2009
L'article titre ainsi :
"Hunvald l'a reconnu
Le maire d'Erzsébetváros est soupçonné aussi d'achat de vote - Quel est le prix de sa démission ?"

"Hunvald beismerte
Szavazatvásárlással is gyanúsítják az erzsébetvárosi polgármestert - Mi az ára a lemondásnak?"
**********
Nous sommes décidément soumis aux lois du marché. Tout s'achète tout se vend. J'achète des votes, je vends mon quartier juif, j'achète untel en offrant à sa maîtresse ou à un membre de sa famille un emploi surpayé assorti d'un beau logement municipal à faible coût, j'achète, je vends et pendant la détention, les affaires se poursuivent...
...et le combat continue pour sauver un patrimoine mondial remarquable
http://www.petitiononline.com/budapest/petition.html